Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Les maladies mitochondriales

Les maladies mitochondriales, maladies rares,maladies génétiques,

Quelles sont les caractéristiques de la maladie ?

Quelles sont les caractéristiques de la maladie ?

Les maladies mitochondriales constituent un ensemble de déficits héréditaires de la phosphorylation oxydative(*) responsables d'un défaut de consommation d'oxygène et de production d'énergie.
Ces maladies se manifestent à tout âge (nouveau-né, nourrisson, enfant, adolescent, adulte) par des signes d'appel très différents. Les patients sont donc initialement pris en charge par des médecins de spécialités variées : neurologues, réanimateurs, pédiatres, généticiens, endocrinologues, diabétologues, néphrologues, cardiologues, hépato-gastro entérologues, ophtalmologistes, ORL…
L'évolution se fait inexorablement vers l'atteinte d'autres organes et c'est précisément cette atteinte multi viscérale et l'aggravation inexorable qui mettent sur la voie du diagnostic.

Combien de personnes sont concernées ?

L'incidence estimée est de 1/4000 naissances, soit environ 200 nouveaux cas par an en France. Faute de données épidémiologiques précises, l'incidence réelle n'est pas connue mais il est vraisemblable qu'elle soit supérieure à ce chiffre.



A quoi est-elle due ?


Les maladies mitochondriales sont dues à des mutations sur les gènes impliqués dans les fonctions mitochondriales. Cela peut concerner les gènes « classiques » sur les chromosomes dans les noyaux des cellules ou les gènes spécifiques dans la mitochondrie, ce qui complique le conseil génétique.


Quelle est son évolution ?


On connaît aujourd'hui près d'une centaine de formes cliniques de maladies mitochondriales et près de la moitié de ces formes mettent en jeu le pronostic vital dans les premiers mois de la vie. Beaucoup de ces maladies débutent aussi dans l'enfance ou l'adolescence mais leur diagnostic précoce et leur prise en charge (métabolique, diététique, cardiologique, orthopédique…) permettent à un nombre croissant d'enfants d'atteindre l'âge adulte.

(*) Phosphorylation oxydative : principal mécanisme de fabrication d’énergie par l’organisme

 

Sources : http://www.orpha.net